Mon premier ordinateur

A Noël en 1983 j’ai eu mon premier ordinateur, il s’agissait d’un ZX81. En fouillant dans des cartons au grenier je suis tombé sur la facture de cet ordinateur que le Père Noël m’avait apporté quand j’avais 14 ans.

Le ZX81 a été commercialisé en 1981, il a été conçu par Zinclair Corporation, une société dirigée par Sir Clive Sinclair. Le ZX81 été précédé du ZX80 en 1980 et a été suivi par le ZX Spectrum en 1982 puis par le Sinclair QL en 1984.

Le ZX81 était un ordinateur animé par un microprocesseur 8 bits Z80A cadencé à 3,25MHz avec 16 bits d’adressage. Il était capable d’afficher 24*32 caractères, la police de caractères comportait 16 caractères composés de carrés noirs et blancs qui permettaient d’afficher des graphiques avec une résolution de 48*64 pixels.

Il disposait de 1ko de mémoire RAM (oui… 1024 octets), une extension de mémoire existait qui portait la mémoire à 16ko, la particularité était que la mémoire ‘vidéo’ était partagée avec la mémoire ‘programmes’, la taille de la mémoire ‘vidéo’ dépendait de la quantité de texte affichée afin optimiser la faible quantité de mémoire disponible. Ainsi on ne pouvait pas remplir l’écran de texte si le programme était trop grand.

Une autre particularité était que le microprocesseur était mis à contribution pour générer l’image affichée sur l’écran (à l’époque une télévision à tube cathodique) et donc la puissance du processeur n’était utilisable que lors du retour du faisceau d’électrons dans le tube cathodique ‘flyback’ (soit environ 25% du temps). Un mode ‘FAST’ permettait de ne pas afficher l’image afin de libérer la puissance processeur.

Il était programmable en BASIC (grâce à un interpréteur en ROM) , mais l’assembleur était très utilisé car plus rapide et compact, à l’époque on ne parlait pas de compilateur C pour ZX81.

Il faut bien bien se rendre compte que même avec 16ko (dont pas loin de 700 octets étaient utilisés par la mémoire vidéo) il était possible de jouer aux échecs, de piloter une voiture sur un circuit et même de piloter un avion. Évidemment pas avec une vidéo en 4K…

Les programmes étaient stockés sur des cassettes audio en utilisant un magnétophone à cassettes standard. Ce système était peu fiable, pendant la lecture d’un programme l’écran affichait des barres blanches et noires, avec de l’entrainement on arrivait à régler le bouton de volume, mais aussi à régler l’inclinaison (azimut) de la tête du magnétophone avec un petit tournevis pour réussir à charger un programme.

Il existe des émulateurs, et même des programmes sur PC qui émulent le magnétophone à cassette avec la carte son pour charger des programmes sur un vrai ZX81



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.